La signature électronique ou un gain de temps assuré pour les courtiers

La signature numérique peut être considérée comme le point final de la route suivie par les clients et les courtiers, elle permet une dématérialisation complète  des dossiers des spécialistes de l’assurance ; elle se veut rapide, juridiquement fiable, légale, et sûre. D’un point de vue purement pratique, les clients reçoivent aujourd’hui leurs documents PDF via un lien sécurisé dans un courriel ; puis ils reçoivent un code secret à 6 chiffres par SMS, ce code leur est demandé à a fin des documents PDF qu’ils ont à viser. Une fois ce code rentrer dans le champ dédié, la signature est considérée comme réalisée par le client et est légale.

Pour les spécialistes de la certification des signatures électroniques, le constat est sans appel, la demande des courtiers et des compagnies d’assurance en termes de signature électronique pour leurs clients explose. *

 

Signature numérisée ou modernité pour les courtiers

Le résultat final de la signature électronique pour les courtiers est simple : un client satisfait grâce à un service rapide, de qualité et la non nécessité de se déplacer pour signer les documents, mais aussi et surtout une rapidité d’exécution des dossiers pour le courtier. Désormais les courtiers se doivent de réfléchir en terme de gain client et non pas en terme de coût pour leur société c’est là où réside leur vraie valeur ajoutée. La croissance réside dans la satisfaction client et le service rendu non pas dans l’économie des moyens financiers et humains. Par la dématérialisation on gagne en coût généré par chaque dossier (affranchissement, impressions, temps) mais aussi en satisfaction client qui n’a qu’à scanner ses documents et plus les imprimer.

 

Digitaliser l’assurance c’est maintenant

Le fait de digitaliser et numériser les processus d’adhésion et de souscription à l’assurance va permettre de générer d’avantages de dossier en moins de temps mais également de simplifier la démarche pour les particuliers qui souhaitent voir ou revoir leur système de protection. De plus différentes normes ISO ont vu le jour suite à ses évolutions techniques, ainsi on voit apparaître deux principales certifications :

  • 102-042 : Garantit le sérieux de l’interlocuteur,
  • 101-456 : garantit la sécurité des données.

 

une relation client en pleine mutation

De nombreux spécialistes ont constaté que beaucoup de professionnels de l’assurance arrêtaient leurs actions commerciales à la création du devis. Cela peut être mal perçu par le client final mais aussi par la compagnie d’assurance qui fournit les codes courtiers. Ainsi la digitalisation des procédures du courtier grossiste facilitatrice de gestion des dossiers et des souscriptions des particuliers confère une réelle valeur ajoutée à cet intermédiaire.

Leave Comment